TOGO TELECOM

TOGO TELECOM DEVOILE SES PROJETS : LE DIRECTEUR GENERAL ANNONCE LES NOUVEAUX DEFIS DE LA SOCIETE

« …les infrastructures de base sont posées et (…) nous pouvons offrir n’importe quel service. ».
Pétchétibadi BIKASSAM

Dans un entretient accordé au journal FOCUS INFO dans la dernière semaine de juillet 2011, M. Pétchétibadi BIKASSAM, Directeur Général de TOGO TELECOM, est revenu sur plusieurs sujets chers aux clients et à la population togolaise, notamment le prix relativement cher des produits de télécommunication, l’avenir du Haut Débit, les investissements dans le social, le sport et la culture. Il en ressort globalement de cet entretien que les services offerts par TOGO TELECOM vont encore s’améliorer dans les prochains mois grâce à la finalisation des innovations en cours.

Rendre compte aux clients et à la population des avancées et des motivations qui sous-tendent les investissements est un principe qui caractérise la recherche de l’excellence. Pour tendre vers cette vertu, les dirigeants de TOGO TELECOM ne cessent de multiplier les sorties médiatiques ces derniers temps. Le  Directeur Général a répondu à plusieurs questions dignes d’intérêts dans une interview accordée au journal FOCUS INFO. Nous nous sommes intéressés à ses réponses concernant la politique de prix pratiquée  par TOGO TELECOM.

POURQUOI LES PRODUITS ET SERVICES DE TOGO TELECOM SONT-ILS SI CHERS ?

 

C’est l’une des questions les plus récurrentes. Le Directeur Général y est allé droit au but. Oui ! Les produits de TOGO TELECOM sont relativement chers ! Mais il y a une raison logique à cela : «  Ce sont les réalités dues à notre environnement. (…) Sur le coût d’Internet, je vais vous donner un exemple. Pour prendre la capacité à l’extérieur, nous traversons des pays (…) il nous a fallu traverser le Burkina sur près de 1000 km, tout le Mali sur près de 3000 km avant d’atteindre le Sénégal. Or, chaque fois que vous traversez un territoire, vous payez le passage au kilomètre».  L’idéal serait que le Togo soit directement raccordé à un câble sous-marin à travers un point d’atterrissement en territoire togolais. Mais en attendant  cette aubaine dans les mois à venir, TOGO TELECOM essai de faire la part des choses, en appliquant un tarif  raisonnable et équitable par rapport au coût de revient du long  transport de la capacité.


EN ATTENDANT LE CÂBLE SOUS-MARIN SUR NOS CÔTES, QELLES SOLUTIONS ?

Ce n’est plus un secret : TOGO TELECOM pratique une politique manifeste de baisse de tarif sur ses produits. Cette politique s’est matérialisée par une réduction nette des tarifs sur HELIM Fixe, HELIM Nomade et la téléphonie fixe (illico et Chemoi) ces 5 dernières années. Récemment, le concept M’FRI est venu compléter cette volonté manifeste de rendre les TIC accessibles à tous : « Vous avez par exemple des abonnés qui paient 3400 F CFA par mois comme frais d’abonnement, sans nécessairement communiquer. Ils se sont abonnés juste pour recevoir des appels. (Mais) en payant légèrement plus, ils peuvent avoir 2 heures de communication. (…) M’FRI participe (…) à notre philosophie comme à notre ambition d’accompagner la vulgarisation des TIC au Togo ».

Nous reviendrons, dans un prochain article sur les pannes récentes sur le réseau Internet et les solutions à court et à long terme envisagées par TOGO TELECOM.

 

Nouveauté

ADSL Decouverte

E-services

Votre facture en ligne
Consulter vos points Baal

Produits et services



Vous êtes ici  : Accueil